dERNières infos

 

Blog

Comment faire un bon brief graphique ?

Comment faire un bon brief graphique ?

L’objectif d’un brief est un document écrit permettant de bien faire comprendre votre projet à un prestataire.

Un brief doit notamment contenir :

  • La cible
  • Le message à véhiculer
  • Le support souhaité
  • Le contexte
  • Les objectifs
  • Le délai de réalisation et la durée de la prestation
  • Le budget

Ce guide ne doit pas être négligé. Il permettra au prestataire de bien comprendre votre demande et de vous proposer une réponse appropriée en tant voulu. Un brief mal rédigé, manquant de précision peut faire générer de nombreux allers-retours par manque de compréhension entre les deux parties.

1 – Réunissez les personnes impliquées dans votre projet

Avant de commencer à rédiger un brief, il faut réunir les personnes impliquées dans le projet afin de recueillir les avis et besoins de chacun. Le décisionnaire doit être inclus dans vos réunions.

2 – Soyez précis dans votre demande

Votre brief doit être traité de façon détaillée. Plus votre demande sera claire et précise, moins il y aura de perte au niveau des échanges. N’hésitez surtout pas à joindre à votre brief des exemples que vous aimez, que vous n’aimez pas. Cela permet au graphiste de bien comprendre vos envies et de ciblez correctement votre demande.

3 – Synthétisez votre brief

Envoyez votre brief et vos pièces jointes en une seule fois. Il est plus facile et rapide pour votre prestataire de retrouver le détail de votre demande si celui-ci est géré à un endroit unique. Evitez les nombreux échanges par mail, synthétisez au maximum afin que votre demande soit facilement identifiée, et que des informations importantes ne se perdent pas.

4 – Le brief oral

Certains points écrits peuvent être perçus de façon différente par écrit ou par oral. En cas de doute, n’hésitez pas à demander un rdv téléphonique à votre prestataire (et inversement). Un coup de téléphone ne prendra que quelque minutes, mais assure une bon échange entre les deux parties.

Comprendre le droit d’auteur

Comprendre le droit d’auteur

Droit d’auteur, propriété intellectuelle… Deux termes que nous ne comprenons pas toujours, il est pourtant important d’appréhender ces notions lors de la réalisation d’un projet.

Quesque le droit d’auteur ?

 

Le droit d’auteur est un droit intégré au Code de la Propriété Intellectuelle (CPI), document du droit français qui regroupe les lois de la Propriété Industrielle et les lois de la Propriété Littéraire et Artistique.

Le droit d’auteur naît automatiquement dès la création d’une oeuvre de l’esprit, c’est à dire dès qu’une idée ou concept est matérialisé, même de manière inachevée. En effet, c’est par la matérialisation qu’une idée devient une oeuvre. Sans matérialisation, l’idée ne peut être protégée par le droit d’auteur.

Propriété corporelle et incorporelle

Deux notions également importantes, celle de la propriété d’une oeuvre :

  • La propriété corporelle désigne la propriété physique du support de l’oeuvre.
  • La propriété incorporelle désigne les droits sur l’image d’une oeuvre.

Exemple : Un acheteur d’une oeuvre ne devient pas propriétaire de l’image (propriété incorporelle) mais il devient le propriétaire physique de l’oeuvre (propriétaire du support).

Le droit d’auteur se divise en 2 sous-catégories de droits :

  • Le droit moral : il s’agit du droit attaché à l’auteur en sa qualité d’individu. C’est un droit perpétuel, imprescriptible et inaliénable. Il concerne tout auteur d’une oeuvre. L’auteur ne peut se voir retirer ces droits.
  • Les droits patrimoniaux ou droits d’exploitation : ce sont les droits qu’a l’auteur de tirer profit financier de son oeuvre.

Le droit moral

Le droit moral est défini par 4 principes :

  • Le droit au respect de l’auteur : c’est le droit qu’a un auteur de signer son oeuvre et d’exiger que l’on cite son nom.
  • Le droit au respect de l’oeuvre : c’est le droit qui interdit de modifier/dénaturer une oeuvre, de quelque manière que ce soit, sans accord préalable de l’auteur.
  • Le droit de divulgation: Seul l’auteur d’une oeuvre a le droit de décider s’il souhaite la présenter au public et quand il souhaite la divulguer.
  • Le droit de repentir et de retrait : L’auteur peut demander le retrait de son oeuvre (contre indemnisation de l’éventuel cessionnaire) et peut modifier celle-ci après divulgation au public.

Les droits patrimoniaux

Les droits patrimoniaux permettent à l’auteur d’être rémunéré contre son travail. Ce sont ces droits qui sont cédés contre facturation à un client / acheteur potentiel.

  • Le droit de réprésentation : c’est le droit de diffuser d’une oeuvre publiquement.
  • Le droit de diffusion : c’est le droit de créer des copies de l’oeuvre sur un support matériel pour en faire la diffusion.
  • Le droit d’adaptation : c’est le droit de modifier une oeuvre dans des conditions précises afin de l’adapter /décliner sur un support différent.

Cession de droits

Seuls les droits patrimoniaux peuvent être cédés, à savoir les droits de diffusion, de représentation et d’adaptation. Le droit moral reste toujours lié à l’auteur.

Une cession de droits est officiellement écrite entre l’auteur et le client /acheteur de l’oeuvre. Plusieurs points doivent être définis :

  • Nature des droits : diffusion, représentation, adaptation.
  • Champ d’exploitation : pour quel projet (site internet, affiche etc), pour quel support (papier, formats, nombre tirages etc), diffusion (presse, internet, télévision, radio etc…)
  • Etendue géographique : France, Europe, International etc
  • Durée de la cession : une cession de droit ne peut pas être « illimitée ». Passé le délai, une nouvelle cession de droit doit être réécrite entre l’auteur et le client.

Autant pour l’auteur que le client, il est important de connaître ces notions. Le droit d’auteur et la cession de droits protègent chacune des parties lors de la diffusion d’une oeuvre.

Sources : « Profession graphiste indépendant, Julien Moya – Eric Delamarre – Visuels : freepik, rawpixel, pikisuperstar.

Comment faire un bon brief graphique ?

L’objectif d’un brief est un document écrit permettant de bien faire comprendre votre projet à un prestataire. Un brief doit notamment contenir : La cible Le message à véhiculer Le support souhaité Le contexte Les objectifs Le délai de réalisation et la durée de la...

lire plus

Comprendre le droit d’auteur

Droit d’auteur, propriété intellectuelle… Deux termes que nous ne comprenons pas toujours, il est pourtant important d’appréhender ces notions lors de la réalisation d’un projet. Quesque le droit d’auteur ?   Le droit d’auteur est un droit intégré au Code de la...

lire plus

Travailler avec un graphiste freelance ? Quels avantages ?

Travailler avec un graphiste freelance ? Quels avantages ? « Freelance » : ce mot, apparu en France dans les années 70, désigne un travailleur indépendant disposant de sa propre structure juridique, n’ayant aucune hiérarchie au-dessus de lui et proposant ses services...

lire plus
M